Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom. de Barbara Constantine




Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom
Barbara CONSTANTINE
Editions Club France Loisirs
(Existe en éditions Le livre de poche)
Roman contemporain 
224 pages
6,10 €



En résumé

Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobile home avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi). Comme Joss adore faire la fête et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent seul et doit se débrouiller. Pour manger, il va chaparder dans les potagers voisins... Mais comme il a peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (sa mère lui a dit que ça pouvait arriver et qu'elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), allongée au milieu de ses choux, en larmes parce qu’elle n’arrive pas à se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom n'était pas passé par là...






Mon avis

J’ai retrouvé l’univers de Barbara CONSTANTINE avec plaisir. On y retrouve les mêmes valeurs que dans Et puis, Paulette… dont je vous avais parlé ici : entre-aide et solidarité inter-génération, amitié, partage, famille (celle qu’on a de naissance et celle, bien plus importante encore, qu’on se choisi), seconde chance… Ce sont là les valeurs mises en avant par l’auteur, toujours en subtilité, sans donner de leçon de morale à qui que ce soit, sans plainte ni reproche.
Dans cette histoire, on suit Tom, petit garçon attachant qui chaparde des légumes dans les potagers des voisins. Sa mère Joss, femme-enfant handicapée par ses énormes seins qui rêve que les hommes la regardent enfin dans les yeux. Un couple de retraités anglo-français. La vieille grand-mère solitaire qui vit avec son chat et son chien. Et un jeune père qui s'ignore, mais qui s'attache malgré tout au petit Tom.

J’ai également retrouvé le style particulier de l’auteur qui se veut rapide et léger. L’écriture va à l’essentiel, c’est frais, les phrases sont courtes mais en disent long et Barbara Constantine appose à son histoire un humour bien dosé et tout en finesse.
L’histoire reste pleine de clichés et de bons sentiments. La vie parait toujours aussi idéale et l’on voudrait se laisser porter par cette douceur, ce « là où il faut bon vivre ». Mais les personnages sont encore une fois attachants, attendrissants. On se laisse prendre au piège et on file avec eux, le temps d’une histoire.

J’aime toujours autant la douceur d’écriture de Barbara Constantine, son coté assez décousu et sa simplicité à l’état brut.

C’est une histoire toute simple, légère avec une touche de poésie. Un agréable conte de fée moderne, que je recommande à ceux qui se demande quoi lire, qui ont envie d’une lecture sans prise de tête, simple et fraîche.

J’ai passé un bon moment, en toute liberté.

Lily


Bonne lecture !



Commentaires

Articles les plus consultés