mercredi 30 novembre 2016

L’art de la simplicité, de Dominique LOREAU




L’art de la simplicité
Dominique LOREAU
Editions Poche Marabout
Développement personnel  
316 pages
6,50€




En résumé

Simplifier sa vie, c'est l'enrichir, contrairement à ce que prône notre société de consommation. Découvrez un mode de vie zen, directement issu de l'art de vivre japonais, reposant sur le principe du "moins pour plus", appliqué à tous les domaines. Essayer : épurez votre intérieur, videz vos armoires, abandonnez vos achats compulsifs, apprenez à manger plus frugal, prenez soin de votre corps et donc de votre esprit...L'élégance, le bien-être et le mieux-vivre à l'usage des femmes occidentales, telles sont les promesses de cet ouvrage inspiré des philosophies orientales. L'Art de la simplicité appréhende toutes les approches pour se sentir en harmonie avec soi-même et, par conséquent, avec les autres : vivre zen, voici la clé de l'équilibre et du bonheur.




Mon avis 

Le livre est construit par trios grandes découpes de départ : "Matérialisme et minimalisme", "Le corps", "Le mental". Cependant, il y a beaucoup de répétitions, des idées déjà vues dans un précédent chapitre…

Néanmoins, ce livre est très intéressant. Il mêle philosophie de vie, du zen et offre des pistes de réflexion intéressantes concernant le minimalisme et les bienfaits d’une vie plus simple. Il nous aide à prendre conscience des effets pervers de notre société de consommation qui nous donne envie d'acheter des choses qui finiront inexorablement dans un placard puis à la poubelle, au mieux dans un vide-grenier !
Ce livre apporte une vision positive et enrichissante de la simplicité. Il nous apporte des pistes pour nous poser les bonnes questions, notamment sur la direction que l’on veut donner à sa vie.
Il démontre que les possessions sont un fardeau, et nous mène à dire non à l’encombrement, au gaspillage.
L’auteur nous pousse à être nous-même, à nous repenser selon nous, et non selon l’image que l’on doit avoir vis-à-vis de la société. Elle nous conseille également l’économie, et de tenir nos comptes…

En bref, je dirais que ce n’est pas un livre indispensable dans sa bibliothèque, mais il fait partie des bons basiques dans le domaine du développement personnel.



Lily
  
Bonne lecture !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire