Agatha Christie, le chapitre disparu de Brigitte Kernel




Agatha Christie, le chapitre disparu (lien)
Brigitte Kernel
Roman contemporain
257 pages
Editions Flammarion (existe en poche)
18€





Résumé.

"Voilà, le livre est fini. J'ai posé le point final. Le titre : Une autobiographie. Je ne me sens pas très à l'aise. Mon éditeur va s'en rendre compte... Des pages manquent : ma disparition à l'hiver 1926. Pourtant, j'ai bien écrit ce chapitre. Des pages et des pages, presque un livre entier. Mon secret. Ma vie privée. Une semaine et demie qui n'appartient qu'à moi."

C'est une histoire vraie. Un mystère jamais totalement élucidé. Une zone d'ombre qui demeure dans la vie d'Agatha Christie. Pourquoi et comment la reine du crime s'est-elle volatilisée dans la nature durant l'hiver 1926 ? Qu'a-t-elle fait pendant ces onze journées ? Pourquoi toute la presse a-t-elle cru qu'elle avait été kidnappée ou assassinée ?

Dans ce roman passionnant, Brigitte Kernel se glisse dans la peau d'Agatha Christie pour reconstituer cette étrange disparition. Une histoire d'amour, de vengeance et de trahison.





Mon avis.

L’idée de départ était plutôt bonne : romancer, à partir des faits relatés par l'enquête de police de l'époque, des témoins encore en vie aujourd'hui, et d'un roman sentimental écrit l'année suivante par Agatha sous un pseudonyme, la disparition de la célèbre auteure de romans policiers pendant 11 jours en décembre 1926. Disparition qui avait passionné l'Angleterre toute entière.

L’auteure imagine ici une fiction au travers de laquelle Agatha Christie aurait mise en scène sa propre disparition pour se venger de son mari infidèle, voire le reconquérir.

L’histoire est à la fois plaisante, un brin désuet et la lecture n’est pas désagréable. Cependant, j’ai trouvé le style assez plat, confus. Et j’ai été déçu par une Agatha Christie superficielle, voire narcissique.

J’ai regretté le fait que parfois l’on tombe dans la caricature du style british. Mais ma lecture n’en reste pas moins un moment agréable et facile.

Je resterais donc mitigée quant à cette lecture.

Lily





Bonne lecture !


Commentaires

Articles les plus consultés