mercredi 22 juin 2016

La cité des cendres (The mortal instruments – Tome 2) de Cassandra Clare



La cité des cendres (The mortal instruments – Tome 2)
Cassandra Clare
Editions Pocket Jeunesse
Roman Fantastique / Young Adult
576 pages
18,15 €





En résumé

Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans un combat entre les forces du Bien et du Mal, qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River...







 Mon avis

Toujours aussi ADDICTIF !!!

L’avantage des livres écrits sous forme de séries/saga, c’est que l’auteur prend le temps de développer son univers, ses personnages, son histoire. Tout est plus approfondi. On a plaisir à retrouver cet univers fascinant !

Ce second tome démarre là où se termine le premier. Il n’y a pas de coupure entre les deux, ce qui fluidifie l’histoire et assure sa continuité.

Côté mise en scène, l’action est toujours aussi présente, toujours aussi palpitante et haletante. Les scènes se succèdent toujours à un rythme effréné, sans se ressembler. Même principe que pour le premier tome, l’auteur ne nous donne pas beaucoup de répit. Ce qui m’a valu d’être attente du syndrome du « encore un chapitre ! Juste un chapitre ! Un DERNIER CHAPITRE !!! » avant de me coucher.

Les personnages évoluent : Clary s’affirme, la carapace de Jace se fissure, Alec prend de l’assurance, Valentin dévoilent une partie de ses cartes, Simon prend une part plus importante dans l’histoire. Seule Isabelle ne s’est pas encore révélée.

L’histoire entre Alec et Magnus commence à émerger, mais ne s’affirme pas encore réellement. Cela m’a un peu laissé sur ma faim.

Jace et Clary lutte sans relâche contre leurs sentiments. Ils s’aiment plus que de raison, mais sont déchirés par leur lien de sang. Cependant, on peut présager d’une évolution à ce niveau là : On nous répète constamment que Jace ne ressemble en rien à son père, ni à ma mère physiquement, que la seule ressemblance demeure dans l’éducation qu’il a reçu de son père. On nous dit que Clary est le portait craché de sa mère mais qu’elle ne ressemble pas à son père. Et pour finir, l’inquisitrice fini par se rendre compte que quelque chose, qu’elle n’a pas le temps d’expliquer, mais arrive à dire quelque chose à Jace, qui passe à la trappe pour le moment. Là aussi on reste sur notre faim.

Le personnage de Valentin prend une place beaucoup plus importante. J’ai adoré le détester !! On a vraiment envie qu’il se fasse arrêter, mais en même temps pas trop vite, pour laisser encore le temps à l’action de se développer et aux secrets d’être révélés.
Valentin est un manipulateur, calculateur, froid et sans scrupule ! Un méchant comme on les aime.

Encore une fois, je n’ai pas pu lâcher mon livre. Je suis vraiment accro et tellement dedans, que j’ai hâte de connaitre la suite !

Même conseil que pour le premier tome : A lire ABSOLUEMENT !  C’est une vraie obsession !


Lily


Bonne lecture !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire