jeudi 26 mai 2016

La cité des ténèbres (The mortal instruments – Tome 1) de Cassandra Clare



La cité des ténèbres (The mortal instruments – Tome 1)
Cassandra Clare
Editions Pocket Jeunesse
Roman Fantastique / Young Adult
576 pages
18,15 €


En résumé

Clary, 16 ans, vit seule avec sa mère. Un soir où elle passe la soirée en boite de nuit avec son meilleur ami, elle est témoin d’une scène surréaliste, et d’un meurtre. Détail terrifiant : elle est la seule à voir ce qui se passe et le corps de la victime disparait d'un seul coup ! Mais le pire reste à venir... Sa mère se fait kidnapper et d'étranges créatures attendent Clary dans l'appartement complètement dévasté.
Le monde de Clary vient de basculer : entre forces démoniaques, vampires, loup-garou et Chasseurs d'Ombres... tout prend un nouveau visage.


Mon avis

ATTENTION !! Cette histoire est véritablement ADDICTIVE !!!

L’histoire est palpitante, vraiment bien construite. Elle ne nous laisse aucun répit et on aime ça. C’est un véritable plaisir de suivre Clary dans les rues sombres de New York. On découvre ce monde au travers de ses yeux de novice, et on évolue en même tant qu’elle, ce qui est très plaisant.

La plume de l’auteur est pleine de dextérité. Elle a su écrire une histoire complexe, tout en restant à portée du lecteur. Elle nous immerge totalement dans son univers, elle crée un monde pour nous, un monde dans lequel nous voudrions vivre, un monde dont on finit par regretter qu’il ne soit qu’imaginaire.

L’auteur prend la peine de décrire les lieux, ce qui nous permet de visualiser les scènes dans le monde réel. Ce qui rend l’histoire encore plus proche et accessible au lecteur. On y rencontre des vampires, des loup-garou, des démons, des sorciers et, chose plus original que je n’avais encore lu nulle part, des Néphilim (mi- ange, mi- humain).

J’adore le personnage d’Alec, qui promet une belle évolution. Il est plein de complexes, de mystère, de vulnérabilité. J’espère une belle histoire d’amour avec Magnus, le sorcier.
Le personnage d’Isabelle, la sœur d’Alec, m’énerve un peu avec sa prétention. Mais j’aime bien le fait de pas l’aimer.
Simon est vraiment très drôle. C’est un personnage attachant, trouillard mais volontaire.

Le couple / pas couple Clary/Jace est tellement haletant ! On les suit en leur collant au train arrière ! On ne veut pas les lâcher. Ils sont touchant, émouvant. Jace est très sarcastique, ce qui m’a fait beaucoup rire. On voudrait être Clary pour, comme elle, devenir apprentie chasseur d’ombres. On veut savoir ce qu’il va advenir d’eux.

Le récit est construit de telle manière à nous rendre accros !
Il est vivant, haletant, toujours en mouvement. On avance dans l’histoire comme les personnages : on saute, on court, on se cache, on fait des découvertes, on ressent l’épuisement, on est ému, bouleversé, surpris !

Les scènes se succèdent à un rythme effréné, mais ne se ressemblent pas. L’action est entrecoupée de quelques scènes de répit et de calme. La douceur, la fragilité et la vulnérabilité des personnages se révèlent dans ces moments là.

J’ai tellement adoré ! Je n’ai pas pu lâcher ce livre. Je me suis laissée porter par le tourbillon de cette histoire et j’ai adoré ça !

Je me suis tellement sentie bien dans cet univers, qu’à peine terminé ce premier tome, j’ai entamé le second avec avidité !

Je vous conseille, vous recommande, vous ordonne de lire ce livre absolument dément ! FABULEUX ! OBSSESSIONNEL !


Lily


Bonne lecture !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire